AGENT DE SÉCURITÉ : QUELLES QUALITÉS POUR QUELLES MISSIONS ?

Ne les appelez pas « vigiles » : les agents de sécurité sont aujourd’hui des professionnels respectés, et aucun organe de la profession n’utilise ce terme, qui s’avère en fait très réducteur pour désigner leurs missions. Le nombre d’agents de sécurité ou de surveillance vient tout récemment de dépasser celui d’autres professionnels auxquels ils sont souvent comparés : les agents de police. Or plus que d’opposer ces deux professions, ils convient aujourd’hui de les associer, le travail des uns étant complémentaire de celui des autres. Par la professionnalisation ininterrompue de leur métier, la diversification de leurs missions, les exigences toujours plus poussées de leurs employeurs et de leurs clients, ils représentent aujourd’hui des partenaires efficaces capables de servir au mieux les entreprises et de véhiculer positivement leur image.

Quelles sont aujourd’hui les missions d’un agent de sécurité ?  Quelles sont les obligations professionnelles qu’il doit respecter et les qualités dont il doit faire preuve ? Selon quels critères choisir le ou les agents les plus adaptés à ses besoins, et à quel prix ?

Le rôle d’un agent de sécurité et son domaine d’intervention

Contrairement à ce que beaucoup de professionnels pourraient imaginer, le rôle fondamental d’un agent de sécurité n’est pas tant d’intervenir en cas d’incident que d’assurer la prévention d’un certain nombre de risques concernant la sécurité de leurs clients. De ce rôle fondamental découlent plusieurs types de missions possibles et domaines d’intervention.

Rôle d’un agent de sécurité

Le rôle d’un agent est avant tout un rôle de prévention. Par sa surveillance, il dissuade et empêche en effet les atteintes aux biens, aux personnes mais aussi aux informations et aux données dans la zone qu’il surveille. Dans les cas d’urgence et seulement dans les cas d’urgence, il peut être amené à intervenir directement pour faire respecter les règles de sécurité, dans la limite de ses attributions. Mais son rôle en cas d’incident est avant tout de contacter les services spécialisés adéquats.

Le rôle de prévention peut être dirigé vers les dangers représentés par les personnes malveillantes ou vers les événements susceptibles d’affecter la sécurité des biens et des personnes. Un exemple de ce second cas est l’incendie, qui est assez particulier puisque la surveillance est confiée à des agents spécialisés : l’agent des Services de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes ou agent SSIAP. La présence de ce type d’agent est obligatoire dans les établissements recevant du public à raison de plus de 3 000 personnes par jour, ou les immeubles d’habitation de plus de 50 mètres (28 mètres pour tout autre type d’immeuble). Le rôle des agents SSIAP est alors de contrôler l’efficacité de tous les dispositifs anti-incendie, des alarmes aux voies d’évacuation en passant par les extincteurs et accès pompiers, d’alerter les secours et d’évacuer le public.

Ces rôles reflètent assez bien ceux de tout agent de surveillance et de sécurité, qui doit :

–        Prévenir les incidents en effectuant des rondes de surveillance et en contrôlant les systèmes d’alarme,

–        Prévenir les forces de police ou la gendarmerie en cas de problème,

–        Et participer aux actions de sauvegarde du site en attendant leur arrivée.

Domaines d’intervention

Sur la base de ce principe simple, les domaines d’intervention des agents sont très variés.

Ils peuvent être regroupés en termes de domaines d’intervention fonctionnels, et en termes de situations.

Les domaines d’interventions fonctionnels sont eux-mêmes nombreux :

–        Pour les missions de sécurité et de surveillance à proprement parler, il s’agit de faire respecter les processus de sécurité, de faire des rondes de surveillance, de contrôler les dispositifs d’alarme et de sécurité, de décourager les comportements identifiés comme dangereux, et si besoin d’expulser les personnes adoptant ces comportements ;

–        Pour les missions de contrôle d’accès, de vérifier les entrées et sorties conformément aux politiques de l’entreprise, à distance ou sur place, en contrôlant l’utilisation des barrières ;

–        Pour les missions de service aux clients, d’enregistrer les visiteurs et de les orienter ;

–        Pour les missions d’urgence, prodiguer les premiers soins et premiers secours, comme la réanimation cardio respiratoire, si besoin avec un défibrillateur.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive.

En réalité, la liste des interventions doit être adaptée au contexte, c’est-à-dire au domaine d’intervention en termes de situation ou d’environnement de travail.

Les missions seront donc différentes dans leur détail :

–        Pour les agents de sécurité de nuit,

–        Pour les agents de sécurité pour événements,

–        Pour les agents de sécurité mobiles,

–        Pour les agents de sécurité de centre commercial,

–        Pour les agents de sécurité d’hôtels, etc.

Obligations professionnelles et qualités requises

Pour pouvoir exercer leur profession, les agents doivent respecter un certain nombre d’obligations professionnelles.

Pour pouvoir bien l’exercer, ils se doivent de faire preuve d’un certain nombre de qualités personnelles.

Obligations professionnelles

Un agent est soumis à un certain nombre d’obligations professionnelles.

Certaines relèvent de la loi, d’autres de sa déontologie et du contrat.

Pour exercer, les agents doivent ainsi remplir trois conditions légales :

–        Être majeur ;

–        Avoir un casier judiciaire vierge ;

–        Détenir une carte professionnelle (prouvant qu’il a effectué une formation qualifiante auprès d’une institution certifiée)

Certains agents doivent par ailleurs posséder des qualifications professionnelles spécifiques :

–     Conducteur de chien de défense certifié pour les agents cynophiles ;

–       Opérateur certifié en télésécurité pour les opérateurs de vidéosurveillance ;

–   Certifications SSIAP 1, 2 ou 3 pour les agents spécialisés sur la sécurité incendie.

Au-delà de ces obligations légales, la profession impose aux agents :

–       De respecter les ordres de sa société d’agents de sécurité qui l’emploie,

–   Et les indications du client sur les risques sur le site où il intervient, généralement détaillées dans un cahier de consignes.

Qualités requises

Sang-froidautonomie, autorité, bonne condition physique… Loin d’être accessible à tout le monde, le métier d’agent de surveillance et de sécurité exige nombre de qualités. Les connaitre est indispensable pour effectuer un recrutement judicieux.

Ainsi, les principales qualités dont un professionnel devra faire preuve sont certainement :

–   La patience, le calme et la maitrise de soi : Agressions verbales ou physiques, malaises, mouvements de foule… Les agents ne peuvent pas se permettre de céder à la panique et doivent pouvoir conserver leur sang-froid en toute situation ;

–    La vigilance : repérer les comportements suspects et les dysfonctionnements est une partie essentielle du métier. L’agent doit donc avoir l’œil partout pour pouvoir réagir à la moindre anomalie ;

–   L’autonomie : en cas de problème, les agents doivent pouvoir prendre la meilleure décision très rapidement. Tout en respectant le cadre général des consignes, ils doivent néanmoins avoir les bons réflexes, adaptés à la situation, pour pouvoir gérer efficacement les crises ;

–     Le dialogue : la psychologie est la meilleure arme des agents. Ils doivent en effet pouvoir désarmer une situation dangereuse en évitant au maximum le recours à tout contact physique ;

–     Savoir faire preuve (avec tact) d’autorité est également nécessaire ;

–     Une excellente condition physique : faire des rondes, rester debout pendant de longues heures, travailler de nuit… Les missions des agents de surveillance et de sécurité exigent généralement qu’ils possèdent une très bonne forme physique, à la fois en cas de problème s’ils doivent intervenir, mais aussi pour leur routine quotidienne ;

–  Une bonne expression écrite : on l’oublie trop souvent, mais l’une des premières routines d’un agent est de rédiger des rapports de fin de service. Des qualités minimum d’expression écrite et de synthèse sont donc nécessaires ;

–     Une familiarité avec les technologies : le travail d’un vigile à notre époque ne se fait pas seulement avec une arme et une barrière. De plus en plus, l’agent doit manipuler des logiciels, des équipements de vidéosurveillance, des outils biométriques… ;

–      Une excellente présentation : en effet, les agents ne sont pas là uniquement pour faire des démonstrations de force ; sourire et qualité d’accueil sont de rigueur. On ne le répétera jamais assez, mais les agents de surveillance et de sécurité sont la première image que les visiteurs voient de l’entreprise qui fait appel à leurs services. Il faut donc qu’ils comprennent l’image de cette entreprise et la reflètent positivement dans leurs contacts quotidiens avec les usagers ; –   Le respect des règles : le temps du far west des cowboys est terminé. L’activité est désormais strictement réglementée. Les professionnels doivent donc non seulement respecter la législation mais aussi les consignes qui leur sont données par leur employeur.

One thought on “AGENT DE SÉCURITÉ : QUELLES QUALITÉS POUR QUELLES MISSIONS ?”

  1. Greetings! I know this is somewhat off topic but I was wondering which blog platform are
    you using for this site? I’m getting fed up of WordPress because I’ve had issues with hackers and I’m looking
    at alternatives for another platform. I would
    be fantastic if you could point me in the direction of a good platform.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *